Participation de la société Beyond Croissant – Partout dans le monde, Beyond Croissant permet le passage du « consommer mieux » au consommer ensemble

BeyondCroissant

Participation de la société Beyond Croissant – Partout dans le monde, Beyond Croissant permet le passage du « consommer mieux » au consommer ensemble

BeyondCroissant

Site Web : http://www.beyondcroissant.com/fr

1 – Quel problème essayez-vous de résoudre ?
Le constat à l’origine du concept Beyond Croissant est celui de l’impossible dépaysement. Il est en effet difficile,
•d’une part, pour le voyageur sans cesse abreuvé d’images et d’informations, d’être dépaysé en arrivant dans un pays ou dans une nouvelle ville, de rencontrer des locaux et d’accéder à la vie intime d’une région,
•d’autre part pour les locaux de profiter de la présence de touristes et nouveaux arrivants dans leur ville pour s’ouvrir sur le monde sans se déplacer,
•enfin pour les marques de communiquer de façon directe, authentique et humaine avec leurs clients actuels et futurs.

2 – En quoi consiste votre solution ?
Beyond Croissant est une plateforme de mise en relation qui propose de réunir locaux, touristes, nouveaux arrivants et étudiants en échange chez l’un d’entre eux pour partager plus qu’un repas et de réinventer ainsi le repas chez l’habitant, gratuitement ou contre une participation dont les hôtes fixent librement le montant. Elle s’appuie ainsi sur le regain d’intérêt mondial pour les produits alimentaires simples mais de qualité, pour les évènements culinaires et une propension à redéfinir la convivialité, informelle, privilégiant le plaisir d’être ensemble. En outre, la crise économique amène les consommateurs à privilégier l’économie du partage, ou consommation collaborative, identifiée par de nombreuses analyses comme une tendance lourde en 2013.

3 – A combien estimez-vous la taille de votre marché ?
Le marché est mondial et compte tenu de la largeur de la cible de Beyond Croissant, concerne plus de 300 millions de personnes en estimation basse.

4 – Quels sont vos concurrents ?
En quelques mois, de nouveaux services en ligne proposant de partager un repas chez l’habitant ont rapidement vu le jour des deux côtés de l’Atlantique. Ceux-ci restent toutefois très récents. Entre novembre et décembre 2012, plusieurs concepts très proches de Beyond Croissant, lancé le 1er octobre 2012, ont été mis en ligne, tels que le belge Bookalokal, l’espagnol Eatwith, l’américain Meal Sharing ou encore l’application mobile SupperKing à San Francisco. L’annonce du lancement de concurrents en France est aussi intervenue dans cette période, avec notamment Cookening se présentant comme «le Airbnb de la table d’hôte», qui devrait être en service au premier semestre 2013.

5 – En quoi vous différenciez-vous de vos concurrents ?
Notre offre innovante, tant à l’égard des particuliers cible que des annonceurs, permet une personnalisation des prestations que seules les concepts de consommation collaborative rendent possible, à laquelle s’ajoutent une relation de proximité et un message (slow food/ slow travel / plaisir du partage / retour au bon sens) innovants. Aucun de nos concurrents ne semble avoir fait le pari de l’accessibilité du service à tous les profils et budgets, des provinces, d’une communauté francophone (locale et expatriée, soit environ 250 millions de personnes) ou encore d’un ton et d’un message spécifiques permettant la création d’un véritable sentiment d’appartenance.

6 – Quel est votre modèle économique ?
Beyond Croissant repose ainsi sur un double modèle économique, à savoir un modèle économique marchand et un modèle économique publicitaire.
•Le chiffre d’affaires issu de l’activité de mise en relation correspond à la monétisation de ce service, correspondant à une commission proportionnelle sur le prix payé par le participant.
•Le chiffre d’affaires publicitaire correspond quant à lui à un modèle média vendant de l’audience à des annonceurs, en particulier une audience offline très qualifiée dans le cadre de stratégies de notoriété, d’image de marque et de fidélisation.
Les coûts les plus importants correspondent aux investissements nécessaires au développement et au perfectionnement du service en ligne de mise en relation.

7 – Présentation de l’équipe
L’idée originale est de Sarah-Louise Gervais, actuellement élève-avocate à Paris, diplômée de Sciences-Po Paris et titulaire d’une licence de philosophie à l’université de la Sorbonne. Passionnée de cuisine et de voyages, Sarah-Louise a une connaissance très complète de la blogosphère et ses expériences professionnelles variées sont des atouts essentiels.
Aurélie Daniel, cofondatrice, est titulaire d’une maitrise de droit public et est également diplômée de Sciences-Po Paris. Ses expériences au service d’entreprises en création et en gestion de projet ainsi qu’en juridiction commerciale et en cabinet d’avocats d’affaires internationaux, liées à sa passion pour le web, en ont fait la candidate idéale à la direction générale de l’entreprise.

8 – Quels sont vos besoins actuels ?
Comme l’ensemble des entreprises innovantes en consommation collaborative, Beyond Croissant repose sur le volume et est confrontée à la nécessité d’atteindre une masse critique d’utilisateurs, côté hôtes comme côté participants.
⇨Beyond Croissant souhaite d’une part pouvoir développer davantage son site Internet de mise en relation et lancer, parallèlement, une application smartphone permettant de fluidifier le service de mise en relation.
⇨Beyond Croissant souhaite également pouvoir recourir à une équipe élargie (stagiaires et freelances essentiellement en vue de limiter le risque sur les embauches) en vue de lancer une communication de plus grande ampleur et d’accroître sa visibilité, indispensables à la démocratisation et au succès international du concept.

Restez branché sur la Startup Academy en vous abonnant directement par email

Pas de commentaires encore

Poster un commentaire